L’autonomie d’un véhicule électrique dépend de certains paramètres

autonomieComme un véhicule thermique, la consommation donc l’autonomie d’un véhicule électrique est influencée par de nombreux paramètres dont le style de conduite (accélérations fortes ou douces), la géographie du parcours (montagne ou plat), la vitesse moyenne, le poids transporté…

Un VE est un peu moins sensible aux montagnes qu’un véhicule thermique car après une phase de forte consommation en montée s’ensuit une phase de production d’électricité en descente (le moteur électrique fonctionne alors en générateur pour freiner le véhicule tout en produisant de l’électricité). Par contre un VE est sensible au froid, d’une part parce que la plupart des batteries actuelles, ont besoin d’être réchauffées pour fonctionner par temps froid; d’autre part parce que le moteur électrique, ne générant que très peu de chaleur, ne peut pas chauffer l’habitacle comme le fait un moteur thermique: l’énergie des batteries doit être utilisée pour chauffer l’habitacle.

Voici des animations qui permettent de mieux se rendre compte de l’influence des principaux paramètres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *